Eneos sur le toit de l’Europe !

June 24, 2015

Luc Flye Sainte Marie, dirigeant d’Eneos, a achevé samedi 12 septembre un projet de plus d’un an sur le toit de l’Europe. Le projet a été mis en place par le Centre des Jeunes Dirigeants de Savoie (CJDS) et l’École de la 2ème chance (E2C73). Les objectifs étaient doubles, pour 16 d’entre eux, les plus sportifs, l’ascension du MontBlanc était au programme, pour les 60 autres un relais en vélo jusqu’à Saint-Gervais
était organisé !

 

 

 

Parmi les 16 ascensionnistes du Mont Blanc, 2 jeunes de l’E2C73 accompagnés d’un éducateur mais aussi 13 jeunes dirigeants dont Luc Flye Sainte Marie, dirigeant fondateur d’Eneos. Ce projet avait pour but d’établir une passerelle entre les jeunes de l’E2C73 et les jeunes dirigeants du CJDS autour d’objectifs communs

 

Un taux incroyable de réussite sur la cordée !

Aujourd’hui « il y a de l’envie des deux cotés », d’après Luc, pour un nouveau projet car c’était un succès avec « un taux incroyable de réussite sur la cordée ». Le côté humain a également été une vrai réussite car c’est « important pour eux, pour s’ouvrir des possibilités, de rencontrer des dirigeants », mais aussi une grande motivation car « le Mont Blanc était, à titre personnel, un bon objectif […] mais plus que la performance physique c’était l’aspect humain et comment donner un sens à ce projet. Comment éclairer l’école de la deuxième chance et ses jeunes. Et que tout cela les aides dans leurs recherches de stages, d’emplois ou d’alternances.» décrit Luc.

 

Le CJD c’est une école des dirigeants  !


Luc est membre du CJD depuis 2009, date de création d’Eneos. Pour lui c’est un apport important pour les entreprises, c’est une école des dirigeants ». Le CJD apporte plusieurs formations sur divers thématiques et permet de rompre « la solitude des dirigeants ». Un lieu dans lequel ils peuvent partager « [leurs] doutes, [leurs] difficultés, [leurs] questions ». Luc parle également de « notion d’expérimentations » car c’est un endroit rassurant dans lequel le dirigeant peut continuer à être actif. Il peut donc amener les innovations et les changements sans les subir dans
une période charnière où ces derniers sont nombreux !

 

Un projet ambitieux !


Pour bâtir ce projet l’E2C73 et le CJD ont travaillé ensemble via des parrainages et des commissions. Chaque jeunes dirigeants parrainait un jeune de l’école et ils se réunissaient ensuite divers commissions: communication, logistique, préparation physique, recherche de partenaires
etc, afin de bâtir ensemble l’ambitieux projet. Luc était « dans le groupe logistique avec [son] filleul Jean Paul qui a pris part au relais jusqu’à Saint Gervais ». Des entrainements étaient mis en place afin d’évaluer les niveaux dans un premier temps.Ensuite il fallait monter crescendo en réalisant des randonnées en moyenne montagne. S’en sont suivis un week end avec une nuit en altitude et une randonnée sur un glacier. Avant une dernière sortie en haute altitude pour préparer définitivement les corps à la grande ascension.!

 

Le plaisir est un des moteurs fondamental de l’humain !


Cette expérience réalisée par Luc est en adéquation avec ces valeurs. Il parle de « plaisir [qu’il] essaye, en tant que dirigeant, de susciter, car c’est un des moteurs fondamental de l’humain ». Il parle également de « rigueur » face à la tâche qu’il a à fournir. Et ce dans un esprit de « cohésion » au sein d’Eneos car, comme dans une cordée, chaque personne a un rôle à jouer en « comblant les faiblesses des autres membres qui eux-mêmes combleront les [siennes] ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags