La Fondation d’Auteuil analyse son patrimoine avec Eneos.

February 23, 2016

 

32 sites de La Fondation d’Auteuil, répartis sur 5 régions, sont concernés par la campagne d’audit énergétique lancée début 2015 par la fondation.

Son objectif : avoir une meilleure connaissance de la performance thermique de plus de 250.000 m² de bâti afin de hiérarchiser les actions et travaux d’efficacité énergétique tout en sensibilisant les utilisateurs et les gestionnaires aux économies d’énergies.

 

Quatre sites pour quatre villes et territoires différents

 

Quatre sites ont déjà été étudiés par ENEOS sur les communes de Saint-Paul-sur-Isère, Amiens, Saint Civrieux d’Azergues et Bagneux ; il s’agit d’établissements scolaires du 1er et 2ème degré ou encore de Maison d’enfants.

 

La consommation énergétique passerait de 246 à 159 kWhEP/m².an 

 

Pour une Maison d’enfants, l’audit préconise deux pistes de travaux. Des travaux d’isolation (murs, toiture, planchers bas, menuiseries) qui amélioreraient nettement la performance énergétique des bâtiments et le confort des utilisateurs. Ces travaux participeraient aussi à l’entretien et à la valorisation des bâtiments. Des actions sur les systèmes (chaufferie, réseaux de chauffage, équilibrage …) en permettant des gains sur les consommations énergétiques compris entre 10% et 20%.

 

Une réduction de 75% sur la facture d’énergie

 

Pour 5 des 6 bâtiments de cet ensemble scolaire, l’isolation et la qualité de l’air intérieur sont médiocres. L’audit propose d’engager rapidement des travaux d’isolation de plancher mais également le remplacement de la chaudière au fioul (moins performante et relativement coûteuse en coût de fonctionnement) ainsi que la mise en place d’un système de ventilation.

Ces travaux, en plus d’améliorer le confort et la qualité de l’air intérieur au sein des bâtiments, réduiraient la facture d’énergie de 75%, soit de 9€/m² à 5 €/m².an.

 

160 000€ de gain potentiel sur 10 ans

 

Dans cet autre ensemble scolaire ENEOS a identifié que la création d’une production d’eau chaude sanitaire (ECS) séparée permettrait un gain de 10% sur la consommation de chauffage et de 57% sur celle d’ECS. Cela représente une économie potentielle de 160 000€ en 10 ans seulement !

 

La gestion des contrats d’exploitation : un point important

 

Pour ce collège composé de 7 bâtiments rénovés récemment, la priorité ne porte pas sur la performance thermique du bâti. En revanche, des lacunes importantes ont été identifiées par l’audit sur les installations thermiques et la gestion de la maintenance et exploitation de ces installations.

L’audit conduit par ENEOS propose ainsi plusieurs solutions pour améliorer l’entretien et la maintenance des systèmes énergétiques ainsi qu’une liste de travaux de première urgence à mener sur les 3 chaufferies.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags