Pourquoi choisir les énergies renouvelables #Pour les nuls

March 20, 2018

Tout d'abord, il convient d'expliquer brièvement ce qu'est une énergie renouvelable.

 

On parle d'énergie renouvelable lorsque celle-ci provient d'une source que la nature régénère en permanence. Elles sont le fruit de 2 grandes sources naturelles : le Soleil et la Terre.

 

Le soleil est à l'origine de l'énergie photovoltaïque et thermique, l'air de l'énergie Éolienne, les courants marins de l'énergie hydraulique, les matières organiques de l'énergie biomasse et le sol de l'énergie géothermique.

 

 

Alors pourquoi y passer rapidement ? Parce que la vie est faite d'opportunités à saisir !

 

Chers lecteurs vous pouvez être assurés que dans quelques années vous assisterez à l'épuisement des énergies fossiles et donc d'une flambée exponentielle des prix ! Je m'explique :

 

Énigme: Aujourd'hui Jacques, Henri et Michel produisent 100 000 tomates de qualité identique pour nourrir 50 000 clients. Les clients ayant le choix du commerçant vont naturellement au moins cher, donc Jacques, Henri et Michel se sont mis d'accord sur un prix . Les 3 confrères vendent donc leurs tomates entre 2€ et 2.10€ le kg sur le marché. Demain, Jacques et Henri, ayant épuisés les minéraux du sol, n'arriveront plus à produire 1 seule tomate. Michel, quant à lui, sera le seul à avoir réussi à produire 1000 tomates !

 

Un peu de maïeutique pour comprendre globalement cette subtilité économique. Posez-vous ces quelques questions et essayez d'y répondre :

  1. A quel prix Michel va t'il vendre le Kilo de tomates ?

  2. Quel type de client va pouvoir acheter les tomates de Michel ?

  3. Comment les 49 950 clients restants vont pouvoir se procurer des tomates ?

Attention Spoiler ! Vous l'aurez compris Michel ne va pas lésiner sur sa qualité de vie alors qu'il est le dernier à vendre cette qualité de tomates ! Peut-être même que les tomates de Michel seront affiliées au groupe LVMH, qui sait ?

 

Mais alors, qu'en ait-il de nos 49 950 clients restants ?

 

On arrive au moment de l'histoire où les plus malins sortent leurs épingles du jeu !

 

Selon une étude de l'ADEME et de l'université de Stanford relayée par le magazine Sciences et Avenir. En France, la transition énergétique créera près de 700 000 emplois en 40 ans. Le pays économisera 200 milliards d'euros en frais de santé provoqués par la pollution de l'air avec près de 20 000 morts évités chaque année. Sans oublier que les capitaux liés aux énergies circuleront sur le territoire et non dans les pays de l'OPEP. Un enjeu national majeur !

 

Et là vous vous dites, ok, et moi dans tout ça ! Bah c'est très simple en fait.

 

La France s'est engagée à un objectif de 100% d'énergies renouvelables en 2050 donc pour atteindre cet objectif, elle investit dans la transition énergétique. L'histoire des décrets nous montre, que plus on est proche de la date de lancement d'un objectif national, plus l'opportunité est intéressante.

 

Projection de 2 cycles spéculatifs que l'on retrouve de façon récurrente au fil de l'histoire (le cycle de la joie et le cycle du malheur) :

 

Joie 2010-2020 : Subventions et soutiens à la transition énergétique, dégressifs mais conséquents

 

Malheur 2021-2050: Obligation légale de passer aux énergies renouvelables sans soutiens

 

 

Voilà pourquoi il est plus intéressant de passer aux ENR maintenant ! Vous pouvez obtenir de divers organismes des aides pour vos projets liés aux énergies renouvelables alors que dans un futur proche, l'obligation rendra les coûts de mise en place plus importants (Cf lois du marché).

 

De plus, aujourd'hui ces projet sont financés par des tarifs de rachat préférentiels, afin de favoriser leur développement, ces outils de production atteignent des taux de retour sur investissement très intéressants avec des taux de rentabilité aujourd'hui qui se situent aux alentours de 5 à 10 %. A condition de déployer ces projets de façons intelligentes NDLR

 

Des précurseurs comme les centrales villageoises, associant citoyens, entreprises et collectivités réalisent ensemble des projets d'énergies renouvelables dans les territoires et exploitent déjà les retombées économiques générées dans ceux ci.

 

Alors qu'en est-t-il des 49 950 clients restants ? La réponse est claire, ils achèteront le surplus de tomates bio de leurs voisins ! Merci l'économie collaborative !

 

Bon au delà de l'opportunité économique je ne vais pas vous exposer les bienfaits pour l'environnement, histoire de ne pas transformer cet article en thèse de 698 pages.

 

Et bien sur à chaque opportunité, ses opposants naturels. Nous verrons dans un prochain article pourquoi il ne faut pas s'attendre à ce que le nucléaire compense l’extinction des gisements d'énergies fossiles et pourquoi l'innovation rend l'opération encore plus intéressante.

 

L'équipe Eneos

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags