Pourquoi transition énergétique rime avec compétitivité dans les hôtels ?

December 15, 2017

Les hôtels constituent des bâtiments aux usages particulièrement énergivores. La loi Grenelle 2 du 12 juillet 2010 a introduit l’obligation pour les bâtiments existants de réaliser des travaux d’amélioration de leur performance énergétique afin de réduire leur consommation d’au moins 38 % d’ici 2020.

 

Au-delà des obligations réglementaires, il s’agit également de répondre aux attentes d’une clientèle de plus en plus exigeante en matière d’environnement. Selon le cabinet spécialisé Coach Omnium, les hôtels qui s’inscrivent dans une démarche de développement durable ont la nette préférence des clients d’hôtels et y sont favorisés. Cela fait partie des 10 critères clés de choix clients.

 

Afin d’aider le secteur hôtelier à financer ses projets d’efficacité énergétique, l’Etat a mis en place des dispositifs incitatifs dont les Certificats d’Economies d’Energie (CEE) qui constituent un levier financier et un outil d’accompagnement vers la transition énergétique.

 

Cette démarche portant sur l'efficacité énergétique comporte de multiples avantages pour les hôteliers, elle permet notamment de générer de gros gains d'exploitation grâce à la baisse de la facture énergétique et l'optimisation de la maintenance. Pour arriver à ce résultat, l'hôtel peut s'appuyer sur le dispositif des CEE pour financer ses travaux. Finalement ce type de démarche appuie ou augmente fortement le positionnement de l’hôtel sur sa qualité environnementale tout en améliorant le confort de ses clients. 

 

Equipe Eneos

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags